Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conférence de R. Anthony Lodge, professeur émerite de linguistique française à l’Université de Saint-Andrews (R-U), dans le cadre du colloque annuel de l’Association for French Language Studies (AFLS) organisée par le CRISCO du 17 au 19 juin 2015 : La linguistique du français vernaculaire : analyses synchroniques, perspectives diachroniques et applications didactiques.

"Dans la grande tradition républicaine, l'histoire de la langue française est surtout le fait de l'état et de la grande littérature. Le français entre dans la vie de la Nation au IXe siècle (Serments de Strasbourg 843), et s'élabore progressivement au cours du moyen âge sous la plume de poètes, chroniqueurs et administrateurs. Il est pris directement en main, à la Renaissance, par une monarchie qui vise, d'un côté, l'anéantissement des dialectes (Villers-Cotterêts 1539), et, de l'autre, la création d'une langue classique modèle de logique, de clarté et d'élégance (Académie française 1637). Cette grande tâche fut menée à bien par les grammairiens et grands auteurs de l'Ancien Régime, mais il a fallu la Révolution et surtout la Troisième République, pour que la population générale puisse en bénéficier. Le grand regret de nos jours c'est que ce précieux héritage national soit si souvent négligé et défiguré.

Tout cela serait bien beau, s'il donnait une vision quelque peu réaliste du passé de la langue. Peut-on réduire le français à la seule langue officielle, à la belle langue ?..."

Cliquez ici pour lire la suite.

Tag(s) : #Colloques et ateliers