Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voir aussi l'article « Séminaire Master FLE UPVD » (28/02/2013)

Marie-NathalieQue ce soit grâce au travail du Cadre Européen, au cours de didactique, aux lectures ou à l’étude de certaines méthodes, nous pourrions avoir l’impression de savoir finalement comment gérer l’heure de classe. Qu’en est-il de cet équilibre rêvé entre compréhension et expression (production), entre oral et écrit, entre utilisation des nouvelles technologies et approche plus classique ? L’expérience de chacun et chacune, avec les réussites et les échecs, pourrait être une réponse à cette angoisse de la gestion car de la théorie à la pratique, le pas peut sembler gigantesque. À nous de suivre la ligne que nous aurons définie et de rester cohérents face au contenu du cours (en fonction du groupe, du niveau, des objectifs, des attentes, des compétences, de la méthode, de la durée, etc.). Ainsi, si le cours parfait est notre Quête du Graal, tous les moyens dont nous disposons aujourd’hui devraient nous aider à nous en approcher.

Le cours de langue chinoise, si nous considérons cet exemple de langue nouvelle, était loin de répondre à tous ces critères, conseils et autres recommandations. Mais en même temps, nous avons admis qu’il n’était pas un « vrai cours », plutôt une ouverture, une découverte de la langue. Aussi, après un court bilan de la gestion de ce cours de chinois, je ferai le bilan d’une autre expérience, celle vécue avec le danois. Les cours se faisaient alors avec une méthode très éloignée de celles que nous connaissons et utilisons peut-être aujourd’hui, très éloignée et pourtant paradoxalement « réellement » efficace.

MaryseL’exposé va traiter en fait de la gestion du temps sur une séance de cours de FLE la durée du cours étant aléatoire, pouvant varier de 45 min à 2 heures. Je vais d’abord faire une brève analyse des cours de chinois et d’une petite expérience d’apprentissage de kurde, en replaçant les séances dans le cadre d’une unité didactique et de ses différentes phases, en me référant aux activités de communication langagière concernées et aux composantes linguistiques, sociolinguistiques et pragmatiques. En fait, une analyse précise du point de vue du temps s’avère difficile ; la majorité du cours de chinois s’articule autour du traitement de la langue avec des activités  d’expression orale limitées, des activités de réception. Dans certaines séances, la fin du cours est plus axée sur l’aspect socio-culturel. Il semble que la fréquence des interventions d’une fois par semaine ne favorise pas l’entrée dans l’apprentissage et demande de privilégier le temps d’expression orale. Elle pose aussi la question « des devoirs » à donner pour la séance suivante. La gestion du temps du cours pour l’enseignant se pose donc au moment de la préparation du cours ; elle va tenir compte des « contraintes » du contexte, du public et de différents paramètres qui interviennent aussi dans cette préparation (matériel, supports, dispositifs …) pour permettre aux apprenants d’atteindre les objectifs de la séance. L’enseignant peut être aussi amené à gérer « le temps » en fonction du déroulement de sa séance, selon son appréciation « sur le moment », par rapport à ces objectifs. Il n’est pas possible de donner des « séances-type » avec des répartitions de temps mais on peut présenter, à titre indicatif, des exemples généraux.

CéciliaPour bien aborder le sujet je vous invite d’abord à réfléchir sur qu’est-ce qui se passe dans une salle de classe : quel est le rôle de l’enseignant ? quel est le rôle de l’apprenant?  L’enseignant stratégique (Tardif 1992) est un penseur, un preneur de décisions, un motivateur, un modèle, un médiateur, un entraineur. L’enseignant est un leader qui doit bien maîtriser les contenus à enseigner, Il doit évaluer les connaissances antérieures de l’élève et tenir compte de ses besoins. Quant à l'apprenant, « il lui incombe de gérer sa participation et sa persistance dans la tâche, de contrôler son attention et sa motivation » (voir l'article  « Motivation des apprenants face à la nouvelle langue », 28/01/2013).

Ensuite pour bien gérer une classe on doit bien se préparer : quels sont les Projets à élaborer ? Un projet d’apprentissage, qui renvoie aux objectifs, besoins et intérêts des apprenants. Un projet d’enseignement qui prend en compte les Instructions et matériel officiels, le niveau des élèves, la préparation et évaluation d’un cours et des tâches, et l’utilisation des ressources technologiques. Et finalement un projet pédagogique, qui priorise la pratique et le contact avec la langue cible.

Les deux dernières questions : comment articuler le cours ? comment gérer une classe ? Notre objectif est de créer, cultiver et entretenir un climat de classe motivant avec l’aide des  séquences dynamiques des cours adaptés aux élèves. 

Virginie: Gérer 60mn de classe c’est avant tout effectuer un gros travail de préparation. Cette préparation est faite à partir des objectifs définis par le groupe, leurs attentes, des objectifs personnels et professionnels du professeur. Chaque objectif permet d’établir une grille d’évaluation avec des critères de réussites quantitatifs et qualitatifs. Ceci situe la progression ou régression au fil de l’année ou du stage.

L’emplacement du cours dans l’année comme la semaine ou encore la journée est crucial car le professeur pourra choisir d’associer un contenu de cours en fonction de sa chronobiologie et celle de ses apprenants. La connaissance du rythme biologique permet une meilleure adaptation et ainsi de prévenir les problèmes liés à la fatigue.

Le choix de la pédagogie à mettre en œuvre (active, semi-active ou passive) permet de savoir quels outils seront les plus efficaces pour transmettre les notions de savoirs. Il convient de varier le matériel pédagogique (enregistrements vocaux, vidéos, musique) et de donner un sens à nos activités en les incluant au maximum dans la vie des apprenants car cela favorise l’implication.

Une fois le contenu fixé en fonction des objectifs et des attentes de l’état, gérer 60minutes de classe c’est encadré un groupe de personnes où le professeur devrait tenir plusieurs rôles : animateur, formateur, autorité dans la classe...

Tag(s) : #ARLI