Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voir aussi l'article « Séminaire Master FLE UPVD » (28/02/2013)

Cindy: Lors du premier semestre de notre formation, nous avons fait l’apprentissage d’une nouvelle langue : le chinois. A travers cet apprentissage nous avons été confrontés à la question de la motivation. Dans mon exposé, j’ai tenté de donner une définition de la motivation de manière générale, en abordant la notion de motivation intrinsèque et extrinsèque selon Ryan et Deci (1975) puis je me suis penchée sur mon expérience personnelle. J’ai ainsi abordé le thème de ma propre motivation face à l’apprentissage de cette nouvelle langue, en expliquant qu’elle était à la fois personnelle et professionnelle. Puis, j’ai décrit la manière dont ma motivation a évolué au fil des cours et les raisons de ces changements selon moi (difficultés de l’apprentissage face à cette langue compliquée, méthode différente de celle que je connaissais pendant mon cursus scolaire etc.). A travers cet exposé, j’ai tenté de montrer quelles étaient selon moi les raisons de ma motivation et de son évolution durant cet apprentissage.

Laura V: Pour mon exposé sur la motivation, je vais dégager la notion de cette dernière de manière générale, en donnant notamment un aperçu des principales thèses retenues quant aux divers aspects qu’elle revêt, à son rôle et ce qui la déclenche. Je vais par la suite présenter mon expérience personnelle en situation d’apprentissage d’une langue étrangère, à savoir le chinois, et si j’ai le temps le japonais. Je donnerai l’analyse que j’ai pu en faire en fonction de la méthodologie employée, de mon propre ressenti au niveau cognitif, affectif et comportemental et enfin en fonction de notre formation FLE et des connaissances que j’ai pu acquérir en matière de didactique.

IsabelleDe septembre à décembre 2013, cours de sensibilisation au mandarin, les jeudi soirs de 18h à 20h : effectif de la classe au premier cours une trentaine d’élèves, effectif de la classe au dernier cours une petite dizaine, soit une perte d’effectif de plus de 60% ... La présentation tentera de lister les facteurs concernant la démotivation de la classe durant le semestre, bref quels ont été les freins à la motivation ? Plus largement concernant la trajectoire de l’individu, cette trajectoire dans laquelle vient s’inscrire l’apprentissage de la langue inconnue : est-elle une trajectoire personnelle, professionnelle, géographique ? C’est de cette prise en compte de trajectoire que nous pourrons définir quel discours nous devrons organiser pour notre apprenant (tant langagier que culturel), et quelle stratégie de « savoir-apprendre » nous allons élaborer afin de permettre une autonomie de l’élève dans sa formation et ce même « après l’école ». Pour obtenir un investissement optimal de l’apprenant il est nécessaire de maintenir un taux de motivation élevé de celui-ci, lequel serait la résultante de la bonne adéquation des réponses apportées à au moins 3 questions :

pourquoi apprendre ?

quoi apprendre ?

comment apprendre ?

Le fond, la forme, le lieu, la logistique, la curiosité, la créativité, la lecture de l’autre, etc. sont autant de facteurs qui favoriseront l’optimisation de la motivation de nos élèves.

Voici un résumé sous forme de diagramme (peu lisible - désolé!) de la discussion sur la définition de la motivation:

motivation.jpg

Sur la question de la motivation (dans le cadre de l'utilisation des TIC), voir l'article « TIC et motivation » (26/09/2012).


Tag(s) : #ARLI