Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

dictee.jpg

La dictée, comme le soulignent Cuq et Gruca (2009) n’est pas beaucoup utilisée en didactique du FLE de nos jours. En effet, c’est un exercice qui semble assez mal adapté à l’approche communicative, étant surtout associé à la méthodologie directe, où l’écrit sert de support pour représenter un texte donné oralement. Certes, on trouve encore des exercices ponctuels de dictée pour ce qui relève du travail sur l’orthographe chez les débutants, ou sur les chiffres, les numéros de téléphone, par exemple. Il existe aussi des exercices de textes à trous qu’on peut parfois qualifier de dictées. Mais la dictée comme activité pour étudier à fond l’orthographe, le vocabulaire, la grammaire et pour cultiver le goût littéraire n’est guère présente en FLE (sauf peut-être dans des contextes particuliers d’applications de méthodologies un peu anciennes ou « traditionnelles »).

Lors d’un exposé en cours d’ARLI, une étudiante posait la question de savoir si on pouvait exploiter davantage la dictée en FLE, pour découvrir la langue autrement, pour y prendre goût, pour avoir un vrai contact physique et visuel avec les mots. Qu’en pensez-vous ?

Tag(s) : #Divers